<- Toutes les actualités

La saison 2017/2018 est terminée !

Pour cette 22ème journée de championnat l'équipe fanion s'incline illogiquement. Dans un match ouvert, la réserve s'impose sur le fil. La C n'a pas eu la chance de jouer.

 

 

 

Dimanche 27 mai 2018

22ème journée de championnat

 

 



ESPV A – Olympique de Saumur C :

Pas de cerise sur le gâteau pour l’équipe fanion.

« Je suis très déçu pour les joueurs. Tous les connaisseurs en la matière auront dit la même chose : un petit hold-up Saumurois en terre ponote ! » dixit coach Matt.

En recevant le champion de la poule, les ponots/vaudelnaysiens se donnaient rapidement les moyens de confirmer les bons matchs face aux grosses équipes de cette 2è partie de saison. Bien en place, avec une grosse activité du duo Lucas Potier/Clément Martin et une présence collective défensive impériale, ils récupèrent rapidement les ballons dans le camp adverse proposant de belles actions, à l’inverse des Saumurois étouffés. Clément allumaient les premières mèches par des frappes lointaines, 2 fois d’abord trop enlevées, puis une 3è trop écrasée. Plusieurs décalages amenant des centres ne trouvant pas preneur animaient aussi ce début de match. Quant aux visiteurs, un 1er centre dans le vide, 1 corner… si maigre de la part du leader, jusqu’à cette frappe terrible du n°9 qui profitait d’une erreur de marquage pour se retourner et placer ce coup de maître en pleine lucarne, Fabien Vidal ne pouvant pas faire grand-chose. Pas abattus, les bianconeri réagissaient rapidement en obtenant un pénalty par Elton N’Guembéthé, bousculé illicitement sur le côté de la surface. Clément voyait sa tentative repoussée de belle manière par le portier adverse ! Quelques minutes plus tard, Elton partait dans le dos de la défense et précipitait peut-être sa tentative, n’attrapant pas le cadre. Une autre tentative de Clément côté gauche dont le centre-tir surprenait le gardien qui déviait sur sa barre.

Que de regrets dans cette première période nettement dominée par les joueurs de Matthieu Parent, mais qui auront manqué de justesse dans les derniers gestes, à l’inverse de Saumurois incapables de construire la moindre action, mais qui rentraient au vestiaire avec l’avantage du score (1-0) grâce à un but venu d’ailleurs.

La physionomie de la seconde période ne changeait pas beaucoup, si ce n’est que les blancs et noirs faisaient preuve d’encore moins de justesse. Et pourtant, les habituels bleus et rouges, toujours aussi apathiques et peu inventifs, ne parvenaient pas à pratiquer un football qui devrait les différencier. Mais les locaux auront eu les occasions de se mettre en position de frappe, sans précision, si l’on excepte celle de Kévin Martin qui fleuretait avec la transversale. Jérôme Cornuault à la réception d’un centre fuyant vers la droite n’attrapait pas non plus le cadre, tout comme Quentin Betton de l’autre côté qui oubliait de mettre la tête à la place d’un geste compliqué ou David Bertrand peu de temps avant gêné sur sa tentative par un défenseur. Les multiples coup francs obtenus étaient gâchés par imprécision, et l’arbitre qui avait placé une pause rafraîchissement (environ 3 min), arrêtait le match 1min30 avant la fin du temps réglementaire oubliant même le temps additionnel malgré de multiples changements de part et d’autre !

Quelle frustration de terminer cette rencontre sur ce score, où la belle prestation des bianconeri aurait mérité un tout autre résultat, même un score de parité aurait été plus que flatteur pour les Saumurois, bousculés du début à la fin (précoce) de la rencontre.

Malgré ce résultat, l’ESPV termine ce championnat à la 4è place, une de mieux que la saison passée, et un groupe qui a maintenant des certitudes quant à ses capacités.



Score : 0-1

 



UA Montreuil-Bellay A – ESPV B :

Pour  la dernière opposition de la saison,  la réserve avait la chance de profiter d’un beau temps pour ce derby l’opposant à Montreuil-Bellay.


Sur le large terrain d’honneur, les blancs et noirs sont bien en place et mettent la tête à l’envers aux joueurs de l’UAM dès le début de la partie. Steven Raimbault est tout proche d’ouvrir le score dans les cinq premières minutes ; sa tentative proche du but  est cependant totalement dévissée. Florian Derouineau  a aussi une belle possibilité mais tire dans le goal sur son face à face.  Steven Raimbault se rapprochant des 18 mètres à une nouvelle possibilité,  stoppée par le  retour du rapide défenseur Montreuillais.  C’est alors que dominant et rassurant la tendance s’inverse totalement dans le match aux alentours de la 20ème minute de jeu. Les locaux jouant plus haut dictent le tempo. L’ESPV n’arrive plus à ressortir et est acculée dans son camp. Les corners (au moins une dizaine) sont tous stressant devant la cage de Sylvain Coty qui repousse deux belles tentatives. Un dernier rayon de soleil pour les blancs et noirs juste avant la mi-temps… qui ne finit toujours pas au fonds. Mathis Bordet lance parfaitement Florian Derouineau qui décale instantanément Antoine Guyonneau aux 18 pour voir Fabien Montpoint  (goalkeeper adverse) sortir la  balle en corner.

Une mi-temps à deux vitesses où les joueurs de l’Entente ont manqué le coche pour se faciliter le match.

La deuxième mi-temps de cette 22ème journée de championnat fait fortement penser à celle de la première journée de championnat où les deux équipes s’étaient déjà affrontées.   Rapidement les lignes s’étirent, offrant de réelles possibilités pour les attaques. Des deux côtés, les occasions se présentent. Des deux  côtés,  les attaquants ne sont pas étincelants. Sylvain Coty subit quelques frappes peu inquiétantes. Quant ‘à notre attaque, Florian Derouineau seul face à goal tire à nouveau dessus. Antoine Guyonneau bombarde du gauche une demi-volée qui touche l’équerre.  Corentin Mistretta s’essaye lui aussi  sur son côté gauche.  Ce match ouvert ne pouvant s’arrêter là-dessus, le néo-attaquant Romain Gasneau délivre les siens dans le temps additionnel. Sur un centre de Corentin Mistretta le goal se craque et dévie le cuir sur la cuisse de Romain. Quel but ! Non, n’abusons pas quand même. Dans la dureté, l’équipe de Tony Derock et Luc Chaudelet termine la saison sur une victoire  à Montreuil-Bellay classant l’équipe à la 4ème place de son groupe.
 

Score : 0-1

Buteur : Romain Gasneau

 

 


ESPV C – Somloire-Yzernais E :

Forfait des visiteurs.

Score : 3-0 (sans forcer)

 

 

 

 

 

Matthieu Parent, Florian Derouineau

Galerie photo 0

Actualités

  • 10 ANS de l'ESPV

    Retour en images sur cette journée mémorable :

    NOMINATION DU STADE PAUL BOIVIN du PUY NOTRE DAME

    de gauche à droite : Patrice Mouchard (Maire du Puy Notre Dame) -  Laurent Augereau - Guy Derouineau - Monsieur Paul BOIVIN - Benoit Maingret - Arn >>


  • BONNES VACANCES

    la commission jeune souhaite à tous ses joueurs parents de joueurs dirigeants éducateurs de passer d'agréables vacances.

    nous vous donnons rendez vous le mardi 28 août au stade du Puy à 19h30 pour une réunion d'informations.

    reprise des entrainemen >>


  • Quand une fin de saison en appelle une nouvelle

    Retrouvez ci-dessous le planning de reprise séniors

    Planning_reprise_ESPV.pdf


Liens

  

Nos partenaires

Tous nos partenaires