<- Toutes les actualités

L'Entente s'embourbe en milieu de classement

Seule l'équipe fanion jouait en officiel ce week-end. Un match important face au Haut-Layon qui n'a pas laissé d'espoir pour la fin de saison.


Dimanche 28 janvier, 

11ème journée de championnat



ESPV - Haut-Layon :
C’est sur le terrain B du PND que l’équipe première reprenait son championnat de D3 en 2018, sur un terrain gras qui laissait peu entrevoir l’espoir d’un match spectaculaire techniquement.

Bien en place pendant un quart d’heure, les Bianconeri flanchaient les premiers quand l’atout offensif majeur du Haut Layon, Steeve Coulot, s’échappait dans le dos de la défense pour ajuster Alexis Lecomte de près, 0-1. Bis répétita dès la minute suivante, où il parvenait à obtenir un pénalty. Un coup de bambou… ou pas ! En effet le n°5 ouvrait trop son pied et touchait le poteau extérieur face à Alexis qui semblait proche d’arrêter lui-même cette tentative. Presque dans la foulée, Clément Martin en position d’arrière gauche lançait Jérome Cornuault du même côté d’une passe subtile, ce dernier ne tremblait pas face au portier visiteur et égalisait. Grand ouf de soulagement dans le camp ponot, si proche d’une entame catastrophique au niveau du score. Mais les Violets prenaient le match en main, récupérant beaucoup de ballons et mettant beaucoup de pression sur les locaux. Logiquement, ils reprenaient l’avantage, suite à un coup-franc excentré sur leur côté gauche. Steeve Coulot le frappait dans le paquet, dévié, le ballon touchait d’abord la transversale avant qu’un Layonnais ne le pousse de la tête dans le but vide. Moins convaincants, les joueurs de Matthieu Parent faisaient pourtant leur retard en fin de première période. Une première frappe repoussée par le gardien, une seconde de Mathieu Anger déviée par un défenseur, permettait à Bastien Betton, en embuscade d’inscrire un nouveau but égalisateur, du droit !! L’ESPV s’en sortait très bien compte tenu de la première mi-temps dominée par son adversaire qui aurait dû mener au score.

 

Les citrons redonnaient de l’allant aux blancs et noirs, qui mettaient dès l’entame de la seconde période la pression sur les 2è du championnat. Mais trop brouillons techniquement, et ne proposant que difficilement de bonnes relances, les joueurs de l'Entente s’arrachaient pour se rapprocher de la surface, mais manquaient de précision dans les derniers gestes. Pourtant dominateurs, les rares occasions adverses, plus tranchantes, donnaient des sueurs froides aux bianconeri. C’est bien contre le cours du jeu en deuxième mi-temps, que les visiteurs scalpaient les locaux. L’inévitable attaquant violet, que l’on ne renommera pas, partait à nouveau dans le dos des défenseurs pour tromper Alexis à une dizaine de minutes de la fin de la rencontre ! Cruel ? L’ESPV est à nouveau menée au score, mais à un moment où elle le méritait peut-être le moins. Cependant, difficile de contester la victoire finale contre une très solide équipe du Haut Layon qui a nettement gagné la bataille des points, s’il y en avait une, avec pas mal d’occasions franches sur l’ensemble de la rencontre.

 

En revanche, à l’image d’un OM en Ligue 1, l’ESPV n’aura pas ramené un seul point sur la phase aller, contre les 3 équipes aujourd’hui sur le podium, et avec un match en moins à la 5è place, … est sûrement à sa place.


Score : 2-3

Buteurs : Jérôme Cornuault, Bastien Betton

 

 

Matthieu Parent

Galerie photo 0

Actualités

Liens

  

Nos partenaires

Tous nos partenaires